YES I DO

Lorsque l’on parle d’épargne c’est souvent les mêmes objections:   » je n’y arrive pas », « je  reprends toujours ce que j’ai mis de côté » , « je ne gagne pas assez »,  » je vais commencer le mois prochain »

Mon conseil est qu’il faut commencer à mettre de l’argent de côté, et ce dès que l’on touche son premier centimes. Cela permet de se constituer une économie, vous permettant de subvenir à vos besoins et vos envies.

Arf, quand je pense à mes années fac où mon salaire (de vendeuse) était entièrement consacré et dépensé chez Zara, Maje, Sandro & Co 😭. Ne serait-ce que 50 euros par mois et je l’aurai eu mon speedy (Louis Vuitton) pour Noël!! 

Mais par où commencer ?

 

Il faut prendre une feuille de papier et un stylo, afin de déterminer le montant de vos charges fixes ( loyer, assurance, EDF , box TV …). Cela va vous permettre d’y voir plus clair et d’affronter la réalité 😱!

Après cette étape, c’est avec le restant à vivre que vous pourrez déterminer le montant de l’effort d’épargne mensuel.

💡 Pour épargner sans y penser , l’idéal est de mettre en place des virements permanents en faveur de vos livrets d’épargnes. Il faut commencer en douceur, 100 euros puis 200 euros… l’intérêt étant de se constituer une épargne pérenne.

💡 Et pour toi, petite dépensière qui pioche sans cesse sur ton Livret A pour renflouer ton compte à découvert , ouvres également un Plan Epargne Logement (PEL).C’est valable pour les noms dépensières aussi 🙂

L’avantage? Cette épargne nécessite de mettre de coté au minimum 45 euros chaque mois et surtout il est « bloqué ». Il a une rémunération un tout petit peu plus sexy que le livret A ( 1% pour le PEL contre 0.75% pour le livret A).

Bon, il n’est pas réellement bloqué, mais vous ne pourrez pas faire de virement de compte à compte. En effet, pour récupérer le fruit de votre épargne, il faudra clôturer le plan dans son intégralité.

J’aime bien ce livret, car c’est psychologique, on se dit celui-là je n’y touche pas, sauf si cataclysme. 

Pour plus d’informations sur le mécanisme du PEL cliquez ici.

Mais où épargner ?

Souvent on s’y perd avec ces différents livrets , « à quoi servent-ils ? »  « Ils ne sont pas rémunérateurs ! » « je n’aime pas avoir plusieurs lignes sur mes comptes à suivre »…

A mon sens, il faut voir les livrets d’épargnes comme une grande armoire avec plusieurs tiroirs qui ont chacun leurs utilités.

Cette organisation de vos comptes vous permets d’avoir une réelle visibilité pour vos projets , que ce soit pour vos vacances, sorties ou l’achat de la pochette Yves Saint Laurent qui vous fait de l’oeil depuis un certains temps…

Il y a un proverbe qui dit, mieux vaut prévenir que guérir, et c’est l’intérêt de mettre ses sous de côté. Cela permet d’affronter un imprévu ( la machine à laver qui nous lâche) ou payer le tiers des impôts. Ce derniers n’est pas un imprévu mais nous avons tendance à se le ôter de la tête😬.

1. LDD : Livret de Développement Durable
2. Le compte titres est un support qui permet d’investir sur tous types de titres : actions, obligations 3. Plan Epargne Retraite Populaire
PEA : Plan d’épargne en actions
4. CEL : Compte épargne logement ;
PEL : Plan épargne logement

Financièrement Vôtre $aRa

 

1 Comment

  1. Pingback: PLAN EPARGNE LOGEMENT - Finance And The City

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *